Le projet 2017

Le projet consiste à transformer la propriété familiale en un espace public dédié à l’histoire de la médecine lyonnaise et à ses développements actuels et futurs avec un fonctionnement autofinancé.

L’histoire :

Cette maison est l’ancienne résidence du professeur Monoyer et appartient toujours à ses descendants. Inventeur de la dioptrie et de l’échelle qui permet de mesurer l’acuité visuelle, Ferdinand Monoyer est appelé avec d’autres professeurs pour fonder à la fin des années 1870, la toute nouvelle université de médecine de Lyon.

L’existant :

La propriété se compose d’une maison principale, d’un parc et de trois  dépendances.

Construite en 1835, la maison est bâtie sur trois niveaux habitables (450 m² environ) hors combles et sous-sol complet.

Le parc, clos de murs, d’une superficie de plus de 5300 m² est planté d’arbres d’essences rares.

Les dépendances : un garage de 63 m2 au sol, une maison secondaire de 66 m2 au sol, de plusieurs niveaux chacun et une chapelle d’environ 50 m2 au sol.

 

Le projet

Un ensemble de trois espaces cohérents et coordonnés entre eux permettant de conserver et pérenniser la propriété dans sa totalité:

·       Un espace d’exposition dynamique dédié à l’époque remarquable au tournant du XIXe de la médecine, pharmacie et botanique lyonnaises, à son évolution et à son devenir.

·       Des salles de séminaires offrant différents services.

·       Un espace de restauration à destination de tout public.

La future structure ne sera pas un musée conservatoire subventionné et restreint à une période, à un domaine et à un public limité mais une structure autonome contribuant à accroître la dynamique de son quartier et plus largement de la cité et de la région en tant qu’équipement structurant.

Publicités